Twister City

Bienvenue sur mon blog. BD, salsa, humour, cirque, cinéma, littérature, psychologie, musique, réflexions, discussions. Apprenons à être jazzycoolos...

10 août 2009

Mode d'avant-garde

A Twister City, on ne se contente pas d'être  la mode. On la crée.

En fait, la mode actuelle est sans intérêt puisqu'elle est amenée à être has-been l'année suivante.

Alors, autant devancer cette éternelle obsolescence et porter des accoutrements indémodables et classes en toute circonstance et à toute époque...

...

... et en l'occurrence des ESPADRILLES !

Ceci, à condition évidemment de savoir les porter !...


Rappelle toi, l'année dernière (été 2008 donc), je m'en étais procurés une paire, blanches, immaculées... Un bel objet assurément.

Ouais...

Au début de cet été, elles avaient cette gueule...

Admire...

esp0esp1


Maintenant, elles ont peu plus vécu, et elles commencent à avoir du cachet, du caractère tu vois.

esp2J'veux dire, à l'aire du jetable et de la consommation à outrance, je trouve que l'espadrille trouve bien sa place. Surtout quand on sait qu'elles sont fabriquées par des petits enfants taïwannais.

Enfin, ça fait toujours plaisir de porter ce soulier de tissus, caoutchouc et bouts de ficelle, avec cette soigneuse déchirure sur le devant et ce frou-frou subtil de cordaille sur les côtés.


Mais où se procurer cet objet de luxe, me demande le profane ?

  • Allez chez l'arabe du quartier, faîtes vivre le petit commerce. Payer une paire d'espadrilles plus de cinq euros est une inqualifiable arnaque, évitez les magasins de chaussure de luxe (qui, connaissant le potentiel marketing de l'espadrille, la vendent à des prix exorbitants allant aux alentours des dix euros ; cela est scandaleux).

Mais porter une espadrille neuve n'est évidemment pas aussi fashion qu'en porter une qui a vieilli dans des conditions naturelles.

esp3

Par exemple, voici le curriculum des espadrilles en photo ci-dessus (âge: 11 mois) :

  • Diverses balades dans Paris (dans le centre, 1er arrondissement, le Marais, les quartiers du beau peuple quoi).
  • Visite d'une semaine à Barcelone + plage (très sexy, très beach-aware).
  • Un parcours d'accro-branche à Cergy (tenue impeccable, sensibilité plantaire accrue sur les divers obstacles du parcours).
  • Danses salsa sur les quais de Seine (impeccable pour tourner et faire des shines, augmente de manière significative le capital séduction).
  • Randonnée vers Saint-Etienne (pour être en totale osmose avec la nature, le nirvana un peu quoi).
  • Une soirée We Are The 90's au O'Sullivan (le vigile m'a laissé entrer en connaissance de cause ; j'veux dire, on a la classe, ou on ne l'a pas).
  • Divers pique-niques dont un avec un match de rugby (très bien pour tacler).

Là, cette paire est dans un état proche
de la mort, je compte lui faire subir
d'autres assauts urbains jusqu'à
ce que, genre, elles soient en charpie.
Suite à quoi, je les clouerai au mur de ma
chambre avant de m'en procurer une autre paire...



Grogrommentaires

    Les espadrilles, on en vend dans le marais donc c'est forcément tendance!!!

    par Carotte, 10 août 2009 à 17:31 Citation
  • par ZEL, 10 août 2009 à 17:47 Citation
  • par Carotte, 10 août 2009 à 17:54 Citation
  • mmmh

    par Titête, 12 août 2009 à 17:06 Citation
  • par ZEL, 13 août 2009 à 17:57 Citation
  • par Cendrinox, 25 août 2009 à 21:05 Citation
  • par Eric, 31 août 2009 à 14:24 Citation
  • par ZEL, 31 août 2009 à 16:32 Citation
  • par éate, 18 septembre 2009 à 16:56 Citation

Poster un glapissement