Twister City

Bienvenue sur mon blog. BD, salsa, humour, cirque, cinéma, littérature, psychologie, musique, réflexions, discussions. Apprenons à être jazzycoolos...

19 novembre 2008

La conjuration des imbéciles - John Kennedy Toole

conjurIl y a quelques temps, on m'a offert "La conjuration des imbéciles" (A Confederacy of Dunces) écrit par John Kennedy Toole.

L'histoire se déroule à la Nouvelle-Orléans au début des années 60. On suit les aventures rocambolesques d'Ignatius Reilly, un trentenaire intelligent, érudit, à la carrure imposante, mais fainéant. Il vit depuis toujours chez sa mère. Hypocondriaque, associable, s'exprimant dans un langage châtié et imprégné de la philosophie de Boèce de Dacie, il écrit sa vision du monde sur des cahiers "Big Chief". Il va aussi régulièrement voir des dessins animés au cinéma pour les critiquer avec virulence pendant la séance.

Seulement, à 30 ans, il est contraint de trouver du travail et d'affronter les réalités du monde.


J'ai beaucoup aimé ce bouquin, ça faisait longtemps que je ne m'étais pas autant marré à la lecture d'un tel livre. Les personnages - et particulièrement celui d'Ignatius - sont délicieusement caricaturaux et pourtant très humains.

Certains chapitres m'ont paru un peu lourds (redondance du style ?), mais la structure du livre serait calquée sur celle du Consolatio Philosophiae boècien. On note donc les efforts de l'auteur et la minutie de son style.

A propos de J. K. Toole, son tragique destin accompagne l'histoire de ce livre : après avoir démarché en vain plusieurs éditeurs pour la parution de "la conjuration", il s'est suicidé de désespoir à l'âge de 32 ans. Ironiquement, 10 ans plus tard, le livre est publié et reçoit même un prix Pulitzer en 1981, l'élevant au statut de grand classique de la littérature humoristique américaine.

... quoiqu'il en soit,
c'est une excellente lecture !


Grogrommentaires

    par So, 24 décembre 2008 à 11:29 Citation

Poster un glapissement