Twister City

Bienvenue sur mon blog. BD, salsa, humour, cirque, cinéma, littérature, psychologie, musique, réflexions, discussions. Apprenons à être jazzycoolos...

01 novembre 2006

Ecologie et démocratie

Je ne poste pas souvent de réflexions sérieuses sur mon blog, essentiellement parce qu'une note de quelques lignes ne permet que rarement de traiter un sujet en profondeur avec suffisament de nuance.

Et si je m'étale, le lecteur est découragé de tout lire. Alors je peux toujours découper mes réflexions en plusieurs épisodes mais bon, souvent je me dis que ça n'en vaut pas la peine...

Bref...


En ce moment l'écologie et l'avenir de la planète est sur le devant de la scène. On en parle pas mal dans les journaux. Il était temps.

Mais il faut quand même voir la manière dont le sujet est traité. Dans des journaux que je crois sérieux comme "Courrier International", un hors-série a été publié ces mois-ci. Le dossier est à la fois intéressant et alarmant.

Sinon, dans la presse plus grand public (genre Métro), on annonce en première page que si rien n'est fait d'ici à 2100, la pollution pourrait coûter 5'500 milliards de dollars (ou d'euros, on s'en fout).

Dans un article, on lit que la planète vivrait sa plus grosse crise économique, comparable au krash boursier en 1929.

Ca me laisse rêveur...

Je ne sais pas, suis-je le seul à me dire que si jamais une putain de catastrophe naturelle de grande envergure avait lieu dans le monde, je crois que le cours de la bourse serait la dernier de nos soucis ? Pourquoi ne pas exprimer les pertes en nombre de vies humaines, ou d'hectare de terre ravagés ?

Le monde a-t-il perdu la tête ?

Les journaux appellent à ce que les populations prennent conscience de la gravité de la situation et réagissent en modérant leur consommation. Ce qui est complètement contradictoire avec l'esprit de consommation de la société dans laquelle on vit.

Des politiques se félicitent de prendre en main le problème en créant une nouvelle TAXE sur le carbone ! Croient-ils vraiment une seule seconde que cette mesure suffise ? En gros, ça revient à faire payer par les couches basses de la société les crimes commis dans les plus hautes sphères.

Parce que, qui pollue le plus ? Est-ce le tiers monde ? Sont-ce ces gens qui vivent dans des bidonvilles, dans des villages déserts, qui mendie et qui ne vivent de rien ? Sont-ce les classes moyennes (genre nous) qui, à leur échelle, profitent du système, nous et nos jolies voitures avec option air conditionné ? Ou alors, sont-ce ces milliardaires installés dans leur yacht, ces Tom Cruise se déplaçant en hélicoptère ou ces Richard Branson qui rêvent de faire du tourisme dans l'espace (vous saviez que l'avion est l'engin qui pollue le plus par personne transportée ? Je vous laisse deviner le rapport pollution/personne à propos d'une fusée) ?

Pour moi, c'est limpide comme de l'eau de roche, la société de consommation, le modèle occidental sont amenés à devenir caduques dans les prochaines décennies.

Alors je crois que parler de 5'500 milliards de dollar de pertes est complètement hors de propos.


Grogrommentaires

    4 ans plus tard en 2010...

    par chavi-dragon, 25 août 2010 à 15:58 Citation
  • P'tite bite ( :o)

    par LOo, 02 novembre 2006 à 00:02 Citation
  • par LOo, 02 novembre 2006 à 00:03 Citation
  • EUREKA

    par LOo, 02 novembre 2006 à 00:07 Citation
  • par ZEL, 02 novembre 2006 à 01:03 Citation
  • par So, 02 novembre 2006 à 02:02 Citation
  • par Lotte, 02 novembre 2006 à 09:09 Citation
  • par ZEL, 02 novembre 2006 à 11:30 Citation
  • par gaggou, 03 novembre 2006 à 17:28 Citation
  • par Lutine, 06 novembre 2006 à 13:10 Citation
  • par ZEL, 07 novembre 2006 à 16:39 Citation
  • par Kazicoin, 10 novembre 2006 à 17:29 Citation
  • par ZEL, 10 novembre 2006 à 18:35 Citation

Poster un glapissement