Twister City

Bienvenue sur mon blog. BD, salsa, humour, cirque, cinéma, littérature, psychologie, musique, réflexions, discussions. Apprenons à être jazzycoolos...

22 août 2006

"La cause des enfants" de Françoise Dolto

lacausedesenfants"En respectant l'enfant, on respecte l'être humain."

Après des mois de lecture sporadique, j'en ai enfin fini avec "La cause des enfants" de Françoise Dolto. Ma foi, c'est un bouquin très dense en informations, et le contenu est extrèmement intéressant.

Françoise Dolto y aborde le sujet de la place de l'enfant dans la société. Elle retrace l'histoire de la manière dont sont intégrés les enfants au sein de la société par les adultes. Elle remonte ainsi jusqu'au Moyen-Age, en étudiant les rapports au seins des différentes couches sociales, du paysan à la famille royale.

Elle analyse également la manière dont sont traités les enfants et plus particulièrement les bébés dans les hopitaux et cliniques. Elle remet en cause un pouvoir médical parfois trop arrogant, ainsi que certaines études soi-disant scientifiques sur le comportement des enfants.

Elle parle aussi beaucoup de l'éducation en France, son histoire, ses méthodes, ses évolutions et la réponse qu'elle apporte à l'épanouissement des enfants et à leur préparation à devenir des adultes. Le portrait qu'elle dépeint n'est pas très réjouissant.

Cependant, Françoise Dolto ne se contente pas de critiquer les institutions, elle propose dans cet ouvrage des idées de réformes, de nouveaux modèles d'éducation, de la crèche jusqu'au lycée. Elle promeut le contact entre adultes, personnes agés et enfants, la liberté du choix des matières, l'implication de tout le personnel scolaire dans l'accompagnement des enfants dans leur parcours, etc.

C'est un bouquin plutôt accessible à la lecture d'un profane, même s'il contient pas mal de vocabulaire technique et recherché (je préfère le style d'Alice Miller à ce titre).


J'ai donc trouvé cet  ouvrage vraiment instructif et intéressant. Françoise Dolto a suggéré beaucoup de solutions pratiques aux problèmes d'éducation de notre époque. Et, le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle a abordé le sujet très en profondeur, au point que les fondement même de notre société seraient changés par les réformes qu'elle proposait.

Alors, le bouquin date un peu et les exemples qu'elle donne ne sont plus d'actualité. Mais, avec un minimum d'imagination, on peut facilement les transposer à aujourd'hui.

J'ai donc été très séduit par son esprit critique, sa lucidité et sa clairvoyance quant au manque d'attention et de respect dont beaucoup d'enfant souffrent au quotidien en France, sans que cela soit encore admis par notre société. Et, j'ai également apprécié les solutions qu'elles proposent au-delà de ses dénonciations.

Dans la mise en pratique, je rejoins donc beaucoup de ses points de vue. En revanche je trouve certaines de ses pensées théoriques parfois très fouillis et farfelues. Si je devais comparer son travail avec celui d'Alice Miller, je dirais que Françoise Dolto semble avoir beaucoup mis la main dans le cambouis et travaillé avec des centres hospitaliers, des écoles et d'autres institutions éducationnelles, et qu'elle propose des solutions de terrain qui me semblent très pertinentes. De son côté, je trouve qu'Alice Miller donne une vision plus analytique de la psychologie de l'enfance, avec une théorie plus concise et maîtrisée (et à la portée de tous).

Je connais une personne qui a connu Françoise Dolto et qui la décrit comme étant quelqu'un qui n'admettait pas d'être contredit. On sent ce trait de caractère dans le ton du bouquin, à côté d'un surnombre d'auto-citations.

Si j'ai mis autant de temps à lire ce livre, c'est en partie à cause de cette densité d'information, et d'une organisation décousue de thèmes abordés. J'ai trouvé qu'il y avait quelques digressions et redondances, sans parler de paragraphes inutilement techniques (qui m'ont d'ailleurs laissé perplexe).

Sinon, Françoise Dolto a ouvert en 1979 la Maison Verte qui est un centre d'accueil pour hommes et femmes de tout âge (des enfants aux vieillards), et qui semble encore bien fonctionner à l'heure actuelle. Je trouve dommage que cette initiative n'ait pas été plus répandue en France. Mais le fonctionnement de cette garderei est extrèmement intéressant.

par ZEL à 16:00 - Critiques - [#]
Tags : , ,